Réservez
votre séjour

Le Lac

Le lac de Devesset est une retenue d’eau artificielle, réalisée avec la construction d’une digue de terre de 200 mètres de longueur et d’une hauteur d’environ 20 mètres, en travers de la vallée des sources de l’Eyrieux.

La construction de ce barrage est terminée en 1974 et la pluviométrie de l’hiver 1974/75 sur l’ensemble du bassin versant (295 ha) comprenant des prairies, des tourbières et des forêts, aura été suffisante pour le remplir.

Le lac de Devesset est une retenue d’eau artificielle, réalisée avec la construction d’une digue de terre de 200 mètres de longueur et d’une hauteur d’environ 20 mètres, en travers de la vallée des sources de l’Eyrieux.

Superficie en eau : 51 hectares. Contenance : environ 2 300 000 mètres cube. Profondeur maximale : 16,50 mètres en 1975, 10,50 mètres en 2011. Altitude : 1074 mètres.

Propriétaire : Syndicat départemental de l’équipement de l’Ardèche.

Avant la construction du barrage, l’espace occupé par le lac abritait une tourbière et des prairies de pâturage exploitées par les habitants de la ferme de Pioulhouse. La grange de la ferme de Pioulhouse était une ruine en 1974 et a été entièrement reconstruite en 1980/81 en respectant les traditions locales avec d’imposants murs en pierre, une charpente en bois ressemblant à la coque d’un navire inversée, et son toit couvert de lauzes.

L’écosystème

Le site du lac est classé en ZNIEFF, entendez Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique, ce qui en dit long sur la biodiversité du site mais aussi sur sa fragilité.

En effet, vous pouvez croiser sur le site un certain nombres d’espèces animales et végétales rares voir emblématiques:

Une partie de la zone est même classée NATURA 2000 (réseau européen de sites naturels ayant une grande valeur patrimoniale par la faune et la flore exceptionnelles qu’ils contiennent) sur la partie nord du lac pour assurer la préservation de la tourbière qui héberge les espèces précitées.

C’est en effet un milieu humide acide très particulier où la minéralisation dans la tourbe se fait peu ou pas du fait de cette acidité.

Les matières organiques s’accumulent sans être transformées.

Les végétaux adaptés à ce milieu ont donc développé des stratégies comme celles de la Droséra, qui « scotchent » les moucherons de passage pour « complémenter leur alimentation ».

Comment approcher ces espèces rares me direz-vous?

Il y aura prochainement un sentier pédagogique aménagé tout autour du lac avec une partie en caillebotis pour aller à la découverte de ce milieu si particulier sans le mettre en danger, avec des indications pédagogiques interactives.

La faune

LE CASTOR D’EURASIE
(Famille des Castors – Castor fiber)
Description :
• Silhouette lourde, trapue.
• Queue aplatie, large (12-16 cm) en palette, écaillée.
• Orteils palmés.
• Dessus gris noir ou brun très foncé, dessous un peu plus clair.
• Pelage ventral plus dense que celui du dos.
• Pelage « graissé » par une sécrétion issue des glandes annales et prénuptiales.
• Longueur totale du corps : 75-90 cm.
• Queue : 28-38 cm.
• Poids : 12-38 kg.
Habitat & moeurs:
• Eaux courantes ou stagnantes d’au moins 1,50 m de profondeur entourées de saules, trembles, peupliers, frênes, bouleaux, aulnes et de fourrés.
• Les plans d’eau ne doivent pas geler en totalité ou s’assécher surtout crépusculaire et nocturne.
• Vit en couple ou en famille.
• Excellent nageur et plongeur.
• En France, vit dans des terriers simples ou des terriers dont l’entrée est dissimulée par des branches rapportées (huttes rares).
• Peu actif l’hiver.
Régime alimentaire :
• Purement végétale (écorce, rameaux, feuilles, plantes aquatiques).
Reproduction :
• Copulation dans l’eau entre janvier et mars.
• Gestation : 15 semaines.
• Portées de 1 à 5 petits.
• Allaitement : environ 2 mois. Indépendant dans la troisième année.
• Maturité sexuelle à 3 ou 4 ans.
• Longévité : 20 ans en liberté (35 en captivité).
LES OISEAUX
• Pipit farlouse
• Circaète Jean-le-Blanc
• Caille des blés
• Bruant des roseaux
• Pie grièche grise
• Alouette Lulu
• Bergeronnette printanière
• Marouette ponctuée
• Bondrée apivore
• Le pic noir
• Milan noir
• Chevalier sylvain
• Guifette noire
• Râle des genets
• Echasse blanche
• Combattant varié
• Sterne naine
• Guifette moustac
REPTILES
• Lézard vivipare
FAUNE INVERTÉBRÉE
• Libellule Caloptéryx méditerranéen
• Libellule Sympetrum jaune
• Papillon Damier de la Succise
• Papillon Azuré des moullières

Le geste écologique